Publications de Jean-Max Gaudillière

Docteur en Sociologie et agrégé de lettres classiques, Jean-Max Gaudillière, disparu en mars 2015, a laissé une contribution considérable à la psychanalyse et à la recherche sur le trauma, tant dans sa pratique de psychanalyste qu’au travers de son séminaire Folie et lien social à l’EHESS, avec Françoise Davoine.

 

Quelques unes de ses contributions à diverses revues spécialisées.

Chroniques et achroniques

Contribution d’ouvrage dans Actualités du trauma, 2002

Consulter

De la mémoire, du trauma, du transfert, à partir de l’itinéraire de W.R. Bion

Article dans Journal français de psychiatrie 2010/1 (n° 36)

Consulter

L’homme-médecine

Article dans Sud/Nord 2006/1 (no 21)

Consulter

Raisons de la folie

Article dans Diogène 2003/2 (n° 202)

Consulter

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :