Les séminaires de Jean-Max Gaudillière à l’EHESS « Folie et lien social » écrits par Françoise Davoine

Lecon-de-folie-Seminaires-Gaudilliere-Davoine
Leçon de folie – Séminaires Gaudillière-Davoine

Françoise Davoine et Jean-Max Gaudillière ont tenu à l’EHESS chaque année alternativement, pendant 40 ans de 1976 à 2013, un séminaire hebdomadaire intitulé «  Folie et lien social  ». Chaque année, il portait sur un auteur ayant un rapport direct avec la folie et les traumas.

Jean-Max Gaudillière parlait sans notes :  ce livre est l’écriture de ses séminaires (1985 à 2000) par Françoise Davoine.

« Folie et lien social » explorait les leçons de la folie conçue comme un mode de recherche sur des zones retranchées de l’histoire, et suscitant un transfert particulier à la fois dans l’expérience analytique et au contact d’auteurs.  Folie de la guerre, des incestes, des trahisons, folie «  politique  » aussi, qui condamne au silence des faits historiques. Le rôle de l’analyste s’apparente alors à celui du « therapon » chez Homère.

En savoir plus